Communiquer à l’oral

Le MediaWording est une méthode de formation ou de coaching pour rendre la communication orale confortable et efficace. En effet, parler en public est un challenge pour – presque- tout le monde.

La méthode MediaWording pose en points d’appui à la prise de parole les deux éléments qui font une communication ordinaire facile, c’est-à-dire une intention de message claire et des arguments pour l’étayer.
Dans la vraie vie, on sait ce qu’on dit, pourquoi on le dit, et où on veut en venir. Le message – autrement dit «notre intention de dire» – nous porte.  Le formateur ou le coach qui utilise la méthode MediaWording va entraîner son « champion » vers la reproduction de ce phénomène.

Le MediaWording a pour origine l’identification des mécanismes habituels d’expression orale. Des outils ont ensuite été créés pour reproduire ces mécanismes en situation contrainte, c’est-à-dire lors d’une prise de parole formelle, au pupitre, sur l’estrade, avec un micro, et, de plus en plus souvent, face à une caméra.
Également lors de présentations PowerPoint avec des slides.

La méthode MediaWording est comparable à n’importe quelle autre méthode d’apprentissage : elle permet de dépasser la dimension intuitive pour acquérir le geste technique qui permettra de faire mieux et de façon plus efficace.

Le MediaWording est une méthode de structuration du message qui permet de gérer en même temps que les mots, la dimension non verbale de l’expression orale. Les gestes parasites, les postures empruntées, les mimiques, les hésitations, les tics de langage disparaissent par la puissance du mot bien choisi et du message bien structuré. Les images vidéo sont là pour prouver la qualité du résultat.

Travailler avec la méthode MediaWording c’est vérifier sur l’image vidéo l’efficacité des outils. C’est évaluer, en l’écoutant et en la regardant, sa propre construction narrative et la rectifier autant que de besoin grâce à l’acquisition de la technique.

Le MediaWording permet de développer les capacités d’expression orale qui sommeillent en chacun de nous, à l’instar de ceux à qui on reconnaît du « charisme ».