Manager c’est communiquer
A quand la fin de la com « has been » ?
Les « fakes » : une arme de destruction

Prendre la parole en public : une expertise à valeur ajoutée​

« Manager c’est communiquer » : voilà l’intitulé de la formation organisée dans les locaux d’une grande école, à Paris en ce mois de mars. Les trois journées de la session débutent par le traditionnel tour de table des attentes : « mieux se faire comprendre de mes collaborateurs », « obtenir de mon équipe qu’elle fasse ce que je lui demande », « gérer des conflits », « manager mes anciens collègues », ou tout simplement « mener l’entretien annuel »…

A quand la fin de la com « has been » ?

Lors du débat télévisé du lundi 20 mars les cinq principaux candidats à la présidentielle ont, tous, commis au moins une même erreur communicationnelle. Ils ont tous construit leurs messages sur un mode ancien, qui demande à être réinterrogé de fond en comble pour être plus audible.

Les « fakes » : une arme de destruction

La guerre contre les « fakes » est déclarée. Outre atlantique, le quotidien New York Times mène une campagne de publicité sur les panneaux Decaux et par spots télévisés, diffusés notamment pendant la soirée des Oscars. Il y réaffirme l’importance de la vérité en information : « the truth is hard, the truth is hidden, the truth is hard to hear, the truth is rarely simple, … » proclame le journal.